En cette journée des mères, les mots d’une méditation d André Van Lysebeth me reviennent en mémoire. Ils honorent les passeuses de Vie que sont les mères.

Voici un extrait de cette méditation guidée d’une grande beauté :

“….Je prends conscience que cette Vie que je partage avec tous les êtres vivants sur la planète et dans le vaste Univers, m’est parvenu d’abord de ma mère, que je remercie avec amour de m’avoir servi de passage à la Vie Universelle. … Cette Vie, ma mère l’avait reçu de sa propre mère et j’évoque ma grand-mère, non pas la femme âgée que j’ai connu, mais la jeune femme qui a mis ma mère au monde. …. Et je pense avec la même reconnaissance à mon arrière-grand mère que je n’ai peut-être pas connue, cela est sans importance.
Je me rends compte que ma Vie me vient d’une chaine ininterrompue de mères, une chaine d’Amour qui remonte sans la plus infime interruption à la lointaine origine de la Vie sur la planète, depuis les premiers unicellulaires dans les océans des origines et qu’elle est aussi ancienne que l’Univers lui même, il y a des milliards d’années.
La Vie qui court maintenant dans mes veines est donc la Vie des origines toujours neuve et pourtant si ancienne”

Merci à ma Mère et toutes mes mères,
Merci à toutes les passeuses de Vie jusqu’aux origines,
Merci à toutes les futures mères de perpétuer la Vie Universelle,

Passage d’une méditation : la mère