Le Wuo Tai est entré dans ma Vie fin 2017. Une amie Laurence Bastin adepte du Massage Wuo Tai auprès de Jean-Pierre Closon m’informe que ce dernier ouvre une classe pour apprendre et pratiquer le Wuo Tai sur Bruxelles. Elle me dit que cette technique ressemble beaucoup à ma démarche personnelle. Etant installée pour 3 mois sur Bruxelles et disponible, je tente l’aventure.

Ma rencontre avec le Wuo Tai et Jean-Pierre a été une vraie révélation. Jean-Pierre est un homme simple et humble qui donne sans compter. Ce passeur de Wuo Tai a su me transmettre le gout du geste dansé dès les premiers instants. Effectivement, pratiquer le Wuo Tai était la continuité naturelle à mon désir de revenir à l’essentiel, à cette vibration qui nous animent tous au delà des apparences.

Comme le Yoga, le Wuo Tai permet de développer la conscience des divers corps du grossier au subtil avec cette dimension supplémentaire, le rapport à l’autre. Continuer cette aventure du Soi et le partager au travers du Wuo Tai par le geste, la tension et le mouvement extérieur et intérieur de la danse est une grande richesse. Quel cadeau !

C’est d’ailleurs au moment de ma rencontre avec le Wuo Tai que j’ai approfondi la pratique de Tandava dont j’avais été initiée durant ma formation de professeur de Yoga à l’école André Van Lysebeth. Tandava invite à laisser émerger le mouvement de intérieur à partir du coccyx, remonté le long de la colonne vertébrale par des micro mouvements en spirale puis se laisser la danse se propager dans tout le corps dans toutes les directions, puis devenir mouvement dans la lenteur portée par la Vie. Pour moi Tandava, le Wuo Tai ou encore ce que je pourrais appeler “déploiement de Vie” sont identiques. Les pratiques de Yoga dont Tandava et du Wuo Tai se croisent, se mélangent et s’enrichissement mutuellement pour mon plus grand plaisir.

Pendant 1 an, j’ai suivi les cours de Jean-Pierre et très vite, il était évident que je devais me former au Wuo Tai avec Roland et Nathalie Combes. Ils venaient enseigner sur Bruxelles leur formation sur 2 ans de 6 modules Wuo Tai . Je décide de m’inscrire au module Mio-Fascia.

Quelles rencontres et quel enseignement ! Roland et Nathalie donnent sans limite, dans la joie, la bonne humeur, la légèreté, la créativité et la liberté d’Etre. Je retrouve dans les mots de Roland l’enseignement de j’ai reçu pendant ma formation Yoga et dans le groupe, je retrouve l’esprit et le corps que j’ai vécu avec mes camarades de promotion.

Normal, Roland m’expliqua que durant son enfance, il avait baigné dans le milieu du Yoga et avait très souvent côtoyé Denise et André Van Lysebeth. Il n’y a pas de hasard ! Tout est juste

D’ailleurs, quand à la fin de formation sur le parking, Roland nous lance à tous : “Pratiquez, pratiquez, pratiquez”, je ne peux que sourire à cette affirmation, c’étaient les même mots que répétaient André à ses élèves à la fin des stages de Yoga et que Marie-Rose Brady ( directrice de EYVL) nous répétait à la fin des week-ends de formation Yoga.

En suivant la formation Wuo Tai, je continue d’explorer le corps et surtout j’ai trouvé une famille avec tous ces praticiens Wuo Taieurs qui viennent de différents approches, toutes plus riches les unes que les autres avec l’idée initiée par Roland et Nathalie d’ouverture, de partage des techniques et de simplicité car rappelons le : Rien ne nous appartient et en pratiquant le Wuo Tai, nous tournons le dos à ce que nous connaissons pour laisser l’inconnu se manifester.

Quand je donne un massage, je laisse ce que je sais en dehors du tapis, j’aime dire “Je dépose le mental” et laisse les gestes se créer s’enchaîner naturellement sans interpréter, sans analyser, sans raisonner,sans mots pour limiter l’expérience alors la danse s’invite en moi dans des espaces à chaque fois différents et se prolongent comme une onde bienfaisante à l’intérieur du receveur.